Projet d’usine de recyclage de PET dans l’Océan Indien

Technopet, installé à Madagascar depuis 2009, est la seule entreprise productrice de préformes en PET dans la Grande Île.

L’entreprise couvre 20% de la demande Malgache en transformant près de 120 tonnes de PET par mois. D’ici 2020, elle aura augmenté sa capacité à plus de 750 tonnes par mois par le biais d’un investissement conséquent.

Portée par un fort engagement pour le développement socio-économique et la protection environnementale à Madagascar et dans la Région, la Famille HASSIM, actionnaire de Technopet, souhaite aller plus loin dans sa démarche en déployant un projet de recyclage du PET aux fortes retombées pour les populations concernées.

L’objectif est de fédérer autour de ce projet des acteurs du secteur privé, des associations, ONG et bailleurs institutionnels, ainsi que des organes publics directement concernés par le sujet.

Bien qu’ayant pour hub la Grande Île, ce projet se veut avoir un rayonnement régional, et ce au sein de la Communauté de l’Océan Indien, regroupant Madagascar, les Comores, Mayotte, La Réunion, Maurice et les Seychelles.

 

L’activité de collecte et de tri/compactage doit être réalisée au niveau local, proche des bassins de consommation et donc des déchets plastiques. Cette étape ne nécessite pas de technologie poussée, mais fait appel à de la main d’œuvre ou des politiques de gestion de déchet selon les spécificités de chaque Île.

Pour ce qui est du processus de recyclage industriel, une technologie assez lourde doit être mise en œuvre, et elle doit être localisée au plus près de la zone de ré-utilisation ou ré-export de la matière recyclée, en l’occurrence Madagascar.

La « spécialisation géographique »

Afin de tenir compte des spécificités de chaque Île, et notamment de leur niveau de développement respectif, les différentes phases du projet seront réalisées à des endroits différents, comme le montre le tableau ci-dessous.

page3image7656

Etape

Zone

Modèle

Parties prenantes

Collecte et tri Compactage

Îles de la COI

Selon les zones : Associatif, ONG, entreprise sociale, coopérative formelle, tri séléctif en place

Privé, associations, ONG, pouvoirs publics et société civile

Recyclage

Madagascar

Achat des balles de PET compacté par Technopet et processus de recyclage pour obtention de résine “verte”

Technopet, partenaires institutionnels

Ré-export de préformes PET ou de résine recyclée

Îles de la COI

Fourniture par Technopet de préformes en PET à base de résine recyclée à son réseau de client btob, ou export vers l’Asie pour d’autres utilisateurs de résine

Technopet, utilisateurs de préformes en PET dans la région (embouteilleurs de boissons, détergents…), utilisateurs de résine à l’export

La logique de l’intégration Régionale imaginée ci-dessus se veut pragmatique : chaque Île est différente par son niveau de développement, ses infrastructures, la richesse de sa population et sa politique de gestion des déchets, et il faut en tenir compte.

Faire de Madagascar un hub de collecte et industriel permet de maximiser l’impact socio-économique et environnemental du projet dans le Pays, tout comme collecter les déchets plastiques dans les autres Îles contribuera fortement à réduire l’impact environnemental dans ces-dernières, ainsi que générer un revenu et opérer une forme de redistribution dans les zones les moins développées comme l’archipel des Comores.

La vision des promoteurs s’inscrit résolument dans une optique Régionale, afin de dynamiser les relations et l’impact positif généré par les Îles de la COI.